Mmmm !!!
L'Ami Roland - ex Général Leclerc

Où ?

  • 17 rue du Général Leclerc / 94270 Le Kremlin Bicêtre
  • Kremlin Bicetre
  • 01 46 58 72 81
  • lundi vendredi , le midi

Comment ?

  • Français
  • Entre 20 et 50 places
  • tranquille
  • Plus de 30€

Qu'en pensez-vous ?

Il ne paye pas de mine ce resto... à vrai dire, je suis même passé devant sans le remarquer ( bon, j'avais peu dormi et ma vue commence surement à baisser ). Et puis la devanture, on s'en moque un peu! Ce qui compte c'est ce qu'il y a à l'intérieur: une dizaine de tables, un comptoir et pleins de bouteilles!! Y'en à partout!! au dessus du comptoir, les grands flacons vidés en ces lieux sont exposés, sur le comptoir reposent divers magnums de digestifs prêts à bondir sur votre table et sur l'arrière comptoir, une flopée de belles bouteilles annonçant une carte des vins comme je les aime! Au niveau cuisine, ça tient la route aussi! J'ai fait simple en mangeant le jambon persillé puis un très bel onglet de veau et son gratin fumant. Le tout achevé par un vieux comté et quelques épices... Bon, le problème avec ce resto c'est que toutes ces bouteilles en exposition, ça donne envie... donc forcément... voilà!! Entré chez l'ami Roland à 12h, j'en suis sorti 5 bonnes heures après, non sans avoir "lutté" pour partir plus tôt!! Bref, Bonne ambiance+bonne cuisine+bonne cave=visite obligatoire si vous passez dans le coin. Au niveau tarif, si vous vous lâchez, ça peut vite grimper... mais bon, on n'a qu'une vie après tout!

ZAGANELLI YANN, le 20/11/2010 [ 465 commentaires sur le site depuis le 25/09/2004 ]


Ah que c'est dur de succéder à de si fortes personnalités ! Et pourtant le nouveau maître des lieux, Roland, a bien du talent. Une cuisine généreuse avec des influences bourguignonnes, de magnifiques flacons, et cette bonhomie souriante tellement sympathique, tout est là pour justifier votre excursion outre-périph (500 mètres).
Une nouveauté: la formule à 32,00€ dans laquelle le poulet au vin jaune servi avec des giroles est digne de celui du Quincy !
Seconde nouveauté: c'est ouvert le jeudi soir; pensez à réserver.
En conclusion, cette adresse reste excellente et mérite des encouragements car il est rare de rencontrer un chef qui aime tant son métier.
Last but not least: méfiez-vous de la Chartreuse. C'est le péché mignon du Patron et il aime le faire partager !

JPD, le 25/09/2010 [ 437 commentaires sur le site depuis le 15/07/2006 ]


Après le décès de l'irremplaçable Monique, Christian a préféré mettre son restaurant en location-gérance. C'est désormais ouvert à nouveau (le midi seulement). Venant de Bourgogne, le nouveau chef Roland tient à maintenir le cap de ses illustres prédécesseurs; la carte n'a donc presque pas changé, les prix non plus.
J'avoue que retourner dans ce restaurant sans retrouver ce couple si sympathique a été difficile, mais je dois reconnaître que la nouvelle direction fait tout pour mettre à l'aise les habitués du lieu.
A noter, la fameuse salade de homard se nomme aujourd'hui "Salade de homard Monique".
A noter également une entrecôte "façon Greuze" sensationnelle. Le nouveau chef aura certainement à cœur d'affirmer sa propre personnalité, mais il semble vouloir le faire progressivement, sans heurter les anciens; je lui en sais gré. Ma théière reste verte car je veux rester objectif, même si au fond de moi, il manque quelque-chose...

JPD, le 20/06/2010 [ 437 commentaires sur le site depuis le 15/07/2006 ]


Christian est de retour et malgré tous ses déboires et la perte de Monique il est plein d'allant. Je reprends le flambeau et la carte dans son esprit, avec des homards en provenance directe d'Audierne, du boeuf fermier Limousin, des écrevisses vivantes, et toujours les fameux rognons, ris de veau etc ...
Venez de la part de Mmmm et le champagne vous sera offert !! Avis aux gourmands

rolandchef, le 29/04/2010 [ 1er commentaire sur le site ]


Aujourd'hui j'avais RDV ds la rue, un rdv professionnel, dans cette rue, la rue du "Leclerc", car c'est comme ça que les gens du bâtiment et les militaires en goguette l'appelait, le mythique le " Leclerc". Les rideaux baissés, c'est bien vrai alors, Monique nous a quitté, Christian doit maintenant souffrir seul. On les remercie pour leur chaleur, leur dévotion, et les souvenirs ne manqueront pas, les repas s'éternisaient, sans que le temps nous soit compté. La meilleure viande de Paris, au grand regret de tout le monde............. (22 MARS 2010)

borsalino, le 23/03/2010 [ 1er commentaire sur le site ]


Vous relisez mon envoi de janvier dernier, vous ajoutez une poêlée de girolles qu'ailleurs on vous aurait servie pour six, vous ne regardez surtout pas l'assiette de votre voisin car vous ne vous souveniez plus que la sole pouvait avoir cette taille, vous reprenez un peu de cet excellentissime gratin dauphinois pour vous aider à venir à bout du somptueux rognon à la moutarde, et c'est dans une sorte de béatitude souriante que vous commanderez du fromage pour finir le vin... Et l'on vous apportera un quart de brie... S'il-vous-plait, n'y allez pas, il n'y a pas assez de place !

JPD, le 02/10/2009 [ 437 commentaires sur le site depuis le 15/07/2006 ]


Nous sommes ici dans une sorte de quatrième dimension: une rue insignifiante du Kremlin Bicêtre où l'on ne peut pas se garer, on a vu plus sexy! Un petit bistrot avec son comptoir où l'on se contente de vingt places là où d'autres auraient casé cinquante personnes. Les tables sont nappées, espacées et fleuries. Au comptoir, des habitués arrivés avant vous prennent l'apéritif devant une "kémia" conséquente, les coupes de champagne se remplissent, et vous qui n'avez rien demandé, vous vous retrouvez avec des petits manchons chauds de poulet et des parts de tourte aux poireaux chaude... Derrière le comptoir, une douzaine de homards refroidissent... ça sent bon! Un "simple" fromage de tête en entrée, oui mais un fromage de tête familial, énorme, que j'aurai du mal à finir. Un "simple" rognon à l'ail pour suivre, fin, délicieux, juste rosé, avec des aulx poêlés qui croustillent sous la dent. Et puis, juste au moment où vous commencez à songer à une thalasso à Quiberon, on vous apporte un sublime gratin de légumes dans sa cocotte individuelle... c'est trop bon! Et puis, à cet instant où plus rien ne peut vous arriver, on vous apporte sauvagement une seconde cocotte en terre qui contient le plus extra-ordinaire gratin dauphinois que j'aie goûté (et j'en ai goûté!). Alors, vous lachez prise, vous acceptez l'assiette de fruits rouges (une graaaande assiette, il va sans dire) avec sa bassine de vraie solide crème fraiche... Vous aviez demandé un petit pichet de rouge: on vous a apporté une bouteille de Bordeaux (Chateau Roquefort 2006) que vous boirez à la ficelle... Le vin est, comment dire, plus que parfait... Pendant ce temps, mes voisins de table se régalaient de salades de homard où, à l'inverse d'autres restaurants, c'est le homard qui dissimulait la salade... Je vous ai gardé le meilleur pour la fin: l'adorable couple d'amphitryons, lui derrière le comptoir, pétillant d'esprit et plein d'allant, elle en salle et en cuisine, élégante et volubile... Ils ont tous deux dépassé l'age de ce que d'aucuns appellent la retraite, mais je souhaite à tous les "djeunes" autant de dynamisme et d'amour du travail bien fait. Vous avez compris qu'avant même la tite poire offerte, je suis tombé amoureux de ce restaurant majuscule pour lequel il faudrait au moins une triple théière verte!

JPD, le 21/01/2009 [ 437 commentaires sur le site depuis le 15/07/2006 ]

Les commentaires sur cette page n'engagent que leurs auteurs respectifs.
Le site Mmmm !!! ne pourrait être tenu pour responsable des propos contenus dans les commentaires.

[ Ajouter un commentaire ] [ Revenir au sommaire ] [ Les autres restos du secteur ]

Mmmm !!! le site des restaurants notés par les internautes http://mmmm.free.fr